Direct Assurance : pourquoi ce site ?  

Pourquoi ce site ?

Par Imré Antal

 

 

 A 17 ans (1988), je gagne en solo mon procès au Tribunal d'Instance contre Mc Donald's France pour des élections du personnel truquées. En a découlé la création des Comités d'Entreprise dans tous les restaurants Mc Donald's de France qui contournaient jusque là la loi des 50 salariés.

 

A 21 ans, je crée mon premier magazine (Amiga Concept) et le ton intransigeant des articles bouscule les éditeurs et constructeurs.

 

A 45 ans (déjà !), j'ai publié une centaine de numéros de magazines multimédias, créé plusieurs sociétés innovantes en France et au Canada dont Chronodisk est la plus remarquée. En m'efforçant toujours de me rendre utile aux autres.

 

Créer un site Internet sur un grand nom de l'assurance, en sachant pertinemment que je serai sous haute surveillance... Courageux ? Téméraire ? Ou inconscient ? A vous de juger.

La force de l'Internet, et du boycott, c'est que chacun peut aujourd'hui démasquer les promesses non tenues, et inciter les entreprises à des pratiques plus vertueuses.

 

Dans mon cas, les attaques judiciaires de Direct Assurance depuis 2006 (société AVANSSUR, filiale de AXA Assurance) m'ont coûté 5.500 euros d'amendes et dommages intérêts et une interdiction (logique) des termes "arnaque", "voleurs", "escrocs" utilisés en masse jusqu'en 2008 par les internautes sur le forum.

 

Après deux procès intentés par Direct Assurance, ce site internet continue de vous informer.

 

Direct Assurance avait même demandé aux juges mon interdiction de diriger une entreprise. Ne cherchez pas le rapport, la méchanceté n'a pas de limite.